Sabrina Salomon

CarteVisite-2021_012_-_Copie-removebg-preview

La vitamine D

Vitamine essentielle son rôle été mis en avant dans la protection face à la pandémie de Cov-19.

Mais elle sert à quoi ?

  • Elle joue un rôle dans le processus de division cellulaire et soutient le système immunitaire en activant des globules blancs (lymphocytes T) nécessaires pour fabriquer des anticorps et détruire les microbes.
  •  
  • vitale pour le développement de la masse osseuse, le fonctionnement musculaire et la minéralisation des dents .
  • Elle joue un rôle essentielle dans l’absorption et  l’utilisation optimale du calcium et du phosphore.
  • Elle régularise le taux de calcium sanguin en améliorant l’absorption intestinale de ce minéral, tout en minimisant son élimination par l’urine.
  •  
  • La vitamine D3 joue un rôle dans la prévention de certains cancers. Une équipe de chercheurs scandinaves à confirmer à un niveau moléculaire qu’elle diminue le risque de survenue du cancer du colon en agissant sur la prolifération des cellules cancéreuses.
  • Sa carence serait un facteur de développement de pathologies neurodégénératifs comme Alzheimer ou Parkinson. Une étude autrichienne indique que les douleurs chroniques de la fibromyalgie pourraient être atténuées par une supplémentation en vitamine D 
  • La vitamine D3 ou cholécalciférol est une vitamine liposoluble qui est synthétisée au niveau de la peau par l’action des ultra-violets du soleil  sur le cholestérol.
  • Protectrice des effets néfastes du soleil sur la peau,

La professeure de gérontologie (Trinity College Dublin, Irlande), est co-autrice d’un article détaillant une corrélation inverse entre taux de vitamine D et mortalité par Covid-19 dans les pays européens.

Plus de 80% des français âges  de 18 à 74 ans et plus de 95% des enfants sont déficients en vitamine D. (statut  en vitamine D de la population française/étude ENNS 2006-2007; Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire de l’Institut de Veille Sanitaire-24/04/2012)

Dans l’alimentation, on en trouve surtout dans les poissons gras : foie de morue et son huile, harengs fumés, maquereaux, sardines, anchois…

En complément alimentaire, il faut choisir de préférence une vitamine naturelle.

  • Sous forme de lanoline( graisse de mouton) , mais on doit utiliser des solvants pour l’extraire. 
  • Un lichen de bouleau (Cladonia Rangifermia) , récolté dans des milieux sauvages préservés  (Canada, Irlande, Scandinavie) et extraite sans produit toxique. Compatible et hautement assimilable par l’organisme humain et convient avec tous les régimes ( végétarien et végétalien).

Sources :

Dr F. Wepner, revue médicale PAIN/Dr Rose Anne Kenny, Medscape Medical News.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *