Consultation / Prise de rendez-vous

Inscrivez-vous à la newsletter

Prochainement

En cours de rédaction

Attention les plantes de Noël sont toxiques..

Plantes de Noël et risques d’intoxication ?

Mais malgré leurs atouts décoratifs les Plantes de Noël peuvent se révéler toxiques. La vigilance est de mise si on ne veut pas gâcher les fêtes.

 Le gui

On a coutume de s’embrasser sous le gui pour célébrer le Nouvel An (même si, distanciation sociale oblige, cette année pourrait faire exception). Cela peut aussi réserver de mauvaises surprises. Car, les baies sont très toxiques.

Le risque ? En cas d’ingestion chez l’enfant, d’un grande quantité de baies, des troubles cardiaques ou neurologiques peuvent être observés !

Les centres antipoison reçoivent, chaque année, environ 40 appels concernant des enfants de moins de 15 ans qui ont porté à la bouche des feuilles ou baies de gui !

Et pour les animaux domestiques surtout pour le chat, le risque est mortel. Les symptômes les plus courants d’une  intoxication: salivation excessive, dilatation des pupillesdémarche anormale ou encore des convulsions. En cas d’ingestion massive cela peut engendrer la mort de l’animal.

 Le houx

C’est la plante de Noël ! Que ce soit pour décorer la maison, personnaliser des cadeaux de Noël ou même décorer ses gâteaux de fêtes ! Les feuilles sont toxiques. Mais leur aspect piquant est dissuasif. Le danger : les petites baies rouges toxiques qui attirent les enfants qui ls portent à la bouche.

Le risque ? Si avaler 1 ou 2 baies n’est pas dramatiques (troubles digestifs mineurs), l’ingestion d’un nombre plus important de baies peut avoir de plus lourdes conséquences.

Même risque pour les animaux qui peuvent présenter des sérieux troubles digestifs et neurologiques, et une salivation importante. Mais le taux de mortalité est très faible.

Les Centres antipoison, reçoivent entre 60 et 80 appels pour des enfants de moins de 15 ans qui ont accidentellement mis à la bouche des baies de houx.

 Le poinsettia

L’étoile de Noël est particulièrement populaire pendant les fêtes de fin d’année. Pour les enfants, l’ingestion de feuilles poinsettia est plutôt sans grande gravité. A condition qu’il ne soit question que d’une seule feuille mâchouiller par mégarde.

Pour les animaux de compagnie, cela entrainerait une irritation de la gueule et l’estomac. Ils peuvent subir de plus lourdes conséquences dans le cas de l’ingestion de plus grandes quantités de tiges et feuilles de poinsettia.

L’ hellébore

Les roses de Noël sont aussi jolies que toxiques. Qu’il s’agisse de sa fleur, sa tige ou ses feuilles. Si votre chien ou votre chat la mordille, elle peut entraîner, des vomissements, des diarrhées, des troubles nerveux, de l’excitation, voire des paralysies...

Une fois de plus, c’est l’Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (Anses) qui tire la sonnette d’alarme : l’ingestion de baies ou de feuilles peut s’avérer toxique ! Et causer des symptômes plus ou moins graves en fonction des quantités consommées.

Que faire en cas d’ingestion de baies ou plantes toxiques ?

En cas d’ingestion, l’Anses recommande de se rapprocher des organismes dédiés en cas d’empoisonnement. 

Dans un cas comme dans l’autre, on prend un photo de la plante, voire de son étiquette, pour faciliter l’identification de la plante ingérée par les spécialistes.

Consultation uniquement sur rendez-vous

Consultation a distance